Ratecard Agora

Description

Pourquoi le server-side devient-il incontournable? Aujourd’hui, à l’approche de l’ère cookieless, le “server-side” est le mot-clé en vogue au sein de l’écosystème car il implique un envoi de données différent, réalisé par le serveur web et non plus par le navigateur. L’intérêt majeur du server-side est d’alléger le navigateur (souvent alourdi par les multiples solutions marketing qui y opèrent en javascript) pour obtenir une collecte de data unique et uniforme réalisée via le serveur avant qu’il ne dispatche les données aux acteurs marketing de l’écosystème. Une technique particulièrement utilisée dans le milieu de l’affiliation pour retrouver les conversions. L’intégration server-side permet de tirer parti des mêmes bénéfices offerts par la gestion de tags : une activation de connecteurs côté serveur et l’ajout de règles. Désormais, le server-side prend de plus en plus d’ampleur sur le marché, y compris chez Facebook (avec sa conversion API) et Google (avec son mode server-side intégré à son outil de gestion de tag). Il y a 5 ans, Commanders Act a lancé sa première version server-side pour les tunnels de conversion essentiellement dans le but d’obtenir des données solides et de réduire les écarts avec le back-office, et prévoit aujourd’hui d’évoluer vers une nouvelle version l’an prochain afin de répondre aux nouveaux besoins de ses clients. Bien que Google ait repoussé l’échéance de la fin des cookies tiers à 2023, Commanders Act invite la marché à se questionner dès maintenant sur les bénéfices du server-side afin de réaliser une comparaison avec l’existant.

Focus Commanders Act

Featuring

Speakers