Ratecard Agora

Description

AGENDA RATECARD DAYS #3 10h-11h : Interview RATECARD FOCUS - 10h-10h10 : Thibault Montanier, Head of Data & Adressability chez Sirdata : Fin cookies tiers et fragmentation du ciblage publicitaire : comment s'y retrouver ? - 10h10-10h20 : Luc Mornat, Country Manager France chez Commanders Act : Pourquoi le server-side devient-il incontournable ? - 10h20-10h30 : Cadi Jones, Commercial Director EMEA chez Beeswax - 10h30-10h40 : Antoine Ripoche, General Manager France chez Captify - 10h40-10h50 : Loic Dussart, Co-Founder chez Viously 11h-12h : TOPIC OF THE MONTH ADSERVER - Eric Fortier, Country Manager France chez Flashtalking (Mediaocean Group) - Véronique Pican, Country Manager France chez Smart - Sébastien Noel, Directeur Délégué, M Publicité - Raphaël Mutinelli, Directeur des opérations, Adverline - Années 90 : Les AdServers naissent en même temps que la publicité digitale, permettant d'envoyer des éléments (bandeaux, boutons,...) ciblés qui seront donc individualisés. D'abord côté éditeur, l'AdServer sélectionne la publicité en fonction des éléments proposés, puis s'étend côté buy side, pour permettre, notamment grâce aux fameux cookies, de compter, d'effectuer des capping, ... - Années 2000 : L'AdServer, ayant suivi l'évolution du marché publicitaire digitale, est devenu multi-formats (mobile et vidéo oblige). L'AdServer continue d'être clé mais il se fait alors plus discret. Les volumes d'impressions sont devenus phénoménaux et les CPM obtenus par les AdTech sont au plus bas. Certains AdServers deviennent même gratuits. - Années 2010 : La révolution programmatique a complètement transformé le marché et le rôle des AdServers. Que cela soit côté sell-side avec les SSP ou buy-side avec les DSP, les transactions se font désormais à la volée. Le header-bidding a également chamboulé le stack AdTech des éditeurs pour d'un côté minimiser les échanges avec les serveurs et de l'autre optimiser la mise en compétition des prestataires. L'AdServer reste incontournable car il continue de servir les publicités et surtout il s'agit du seul outil à avoir la fameuse vue holistique. - Années 2020 : Les formats continuent de se multiplier (Audio, CTV, ...), l'arrêt programmé des cookies rebat les cartes et la volonté d'indépendance face aux GAFA redouble d'intensité. Comment les sociétés fournisseurs de technologies peuvent-elles alors se différencier ? L'AdServer restera t-il le pilier du stack AdTech des éditeurs ? Comment sera t-il utilisé côté buy side une fois les cookies disparus ? RDV le 24/09!

Intervenants